Les aides pour le changement de chaudière au fioul

Certes, la chaudière peut rapidement gonfler les factures mensuelles. Pour réduire les dépenses, de plus en plus de ménages se tournent vers les chaudières à haute performance. Mais est-ce vraiment la meilleure alternative ? D’ailleurs, l’installation requiert un investissement assez conséquent. Quelles sont donc les aides envisageables ?

Pourquoi changer la chaudière en fioul ?

Le changement de chaudière vous permettra de réaliser de belles économies sur le long terme. Eh oui, dès le premier mois d’utilisation, vous pouvez constater une nette amélioration sur vos factures énergétiques. Selon l’estimation des fabricants, les derniers modèles peuvent vous faire épargner jusqu’à 20 % sur votre facture habituelle. De même, les équipements de qualité peuvent durer une trentaine d’années. Au final, on peut déduire que c’est plutôt un investissement rentable.

En outre, le  remplacement de chaudière au fioul vous garantira un meilleur confort thermique. Les chaudières à granulés par exemple sont simples d’usage et garantissent aux utilisateurs une sécurité optimale. De plus, le rendement est meilleur par rapport à un chauffage électrique. La preuve ? Elle distribue une chaleur homogène et douce dans tout le foyer. Aussi, la pose est très simple et peut  faire en une seule journée. Enfin, vous pouvez trouver facilement des granulés ! C’est un produit banal bon marché que vous pouvez commander en ligne ou acheter dans un magasin spécialisé. Par ailleurs, les chaudières nouvelles générations sont plus respectueuses de l’environnement et augmentent la valeur de votre logement.

Quelles sont les aides possibles ?

Certes, le remplacement de chaudière requiert un gros investissement. Mais grâce aux aides de l’État, l’investissement de départ sera plus abordable. En effet, ces aides financières vous permettront de financer l’acquisition d’une nouvelle chaudière plus économique et écologique. Pour l’année 2019, les aides possibles sont :

La Prime Energie

Les conditions d’éligibilité sont nombreuses. En effet, les travaux concernent une résidence principale ou secondaire achevée de plus de 2 ans. Cette forme d’aide est destinée aux personnes qui n’ont jamais obtenu de Prime Energie ou autre aide non cumulable et qui font appel à un professionnel agréé RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement pour la réalisation des travaux.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt chaudière est cumulable avec la Prime énergie. Pour être éligible, le logement doit être votre résidence principale et âgé de plus de 2 ans. Et les travaux sont confiés à un professionnel RGE.

La TVA à taux réduit

La TVA à taux de 5,5% est réservée aux logements à usage d’habitation seulement. Ce qui fera de belles économies.

Les aides de l’ANAH

Cet organisme est en mesure de vous accorder une aide pour financer le changement d’une chaudière à granulés au sein d‘un foyer à revenu modeste. Pour ceux qui appartiennent à la catégorie « ressources modestes », le montant s’élève à 35% du montant des travaux, à hauteur de 7 000 €. Pour la prime Habiter Mieux, le financement s’élève à 10% du montant des travaux HT.

Bon à savoir !

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez à tout moment changer votre chaudière au fioul. Mais respectez les conditions d’éligibilité aux diverses aides pour minimiser les dépenses.

Sur le site de Ma Chaudière Gratuite, c’est-à-dire sur www.machaudieregratuite.fr , vous pouvez profiter d’une chaudière un euro. Eh oui, tout est gratuit : la visite technique, l’équipement et l’installation de chaudière à granule. Pour en bénéficier, il ne faut pas hésiter à vous rendre sur la plateforme et à demander davantage d’informations.

Enfin, pour rallonger la durée de vie de votre appareil, un entretien régulier est indispensable. Faites appel à un professionnel pour un nettoyage en profondeur. C’est un gage de sécurité ! D’ailleurs, en souscrivant à un abonnement, vous pouvez obtenir un prix préférentiel.