La plupart des gens consomment les soft drinks aussi bien dans les bars que chez eux. Cette consommation est en nette augmentation ! En douze ans, les soft drinks ont gagnés 76% de chiffres d’affaires, ce qui est considérable au vu des 33% sur la même période pour les produits de grandes consommations.

Les produits phares

Bien que la plupart des soft drinks soient en fait des filiales de grande compagnies (Coca-Cola, Pepsico, Nestlé, …), il est intéressant de voir lesquelles sont les plus consommés. De nos jours se sont les gazeux qui remportent  la course. Bien que Lipton Ice Tea et Nestea ont vu leurs chiffres d’affaires et leurs ventes en volumes augmenter, ils sont toujours loin derrières les leaders …

Dans la catégorie boisson gazeuse aux fruits, Fanta a perdu des positions face à Orangina. En effet, la stratégie de cette dernière a été de soutenir les ventes en volumes en mettant en place des actions de promotions (aux alentours de 16%) ce qui leur à permis de recruter 450 000 acheteurs de plus que la concurrence.

Pour ce qui est du grand favori Coca-cola, il connait quelques déconvenues. En effet, les campagnes d’informations sur les dangers que représentes la consommation en grande quantité de la boisson est très négative pour son image. On pourrait penser que ses concurrents lui prendraient la place. Mais ce n’est pas le cas, en 2013, c’est bien 5% de bénéfices en plus qu’a réalisé la firme internationale. Se sont notamment les pays d’Asie qui ont aidés cette avancée. 2% de plus pour les Japonais et 4 % pour la Chine. Cette dernière va certainement enregistrer des changements énormes pour les années à venir.

Ce qu’il faut peut être retenir c’est qu’en Europe, les ventes en volumes ont diminuées d’un pour cent. Prise de conscience ? Ou simple envie de nouveau ?