L’éco-glamping, la tendance qui propose du camping écolo et confortable

camping écolo

Publié le : 04 juin 20235 mins de lecture

Vous êtes campeur depuis de nombreuses années, seulement, vous souhaitez vivre une expérience originale au cœur de la nature. Vous voulez vivre sous une tente ou un logement insolite tout en alliant confort et conscience écologique. Connaissez-vous l’éco-glamping ? Contraction du mot camping et glamour, cette tendance est arrivée des pays nordiques et américains.

Définition de l’éco-glamping

Cette mouvance est devenue courante depuis les années 2000, sans être vraiment nouvelle. Elle date du siècle dernier lorsque les riches explorateurs voyageaient des pays européens et américains vers l’Afrique. Pour étudier certaines espèces animales, ils passaient de nombreux mois loin de leur domicile. Pour être mobiles sans sacrifier à leur confort, ils utilisaient des tentes faites en toile de luxe. En France, les professionnels ont vu l’opportunité de développer une formule d’hébergement innovante, qui permet d’attirer une clientèle relativement aisée et proche de la nature. Pour ceux qui ont envie de passer quelque temps au vert après de longs mois vécus dans le béton, ces établissements de luxe sont accessibles sur campings.com. Cette nouvelle offre d’hébergement extérieur démontre que la proximité n’est pas obligatoire.

Le glamping, synonyme de logements insolites

Comment camper de façon originale ? Au revoir la tente traditionnelle, le glamping est devenu synonyme d’hébergements insolites de type tipi, yourte ou cabane. Les vacanciers s’installent dans un lieu confortable et original tout en étant écologique, ou du moins en essayant de respecter au maximum l’environnement. Les organismes de tourisme surfent sur la tendance du glamping en proposant comme logement de vacances des cabanes perchées dans les arbres, des bulles transparentes pour admirer les étoiles tout en étant bien au chaud, des roulottes pour une impression nomade, des yourtes pour un dépaysement total… Ce changement radical d’hébergement permet une déconnexion du monde réel dans un cocon douillet et décoré avec subtilité, bien souvent du haut de gamme. Les campings traditionnels veulent séduire à nouveau un large public soucieux des préoccupations environnementales, d’où leur proposition d’expériences similaires, en optant pour un virage au vert.

Des matériaux naturels pour une hôtellerie de plein air

Le glamping combine le tourisme de plein air avec une dominante de luxe et de confort tout en respectant la nature afin de valoriser cet ancien style d’hébergement. Son authenticité est conservée, mais voyager dans un autre univers permet de découvrir des espaces singuliers et de vivre dans des habitats design fabriqués dans des matériaux écologiques et nobles. Une cabane sur pilotis a un impact moindre sur le sol, avec l’utilisation de bois d’essences locales et des toiles en guise de murs. La peinture et les traitements doivent être sans danger pour l’homme. Certains labels affichent leur volonté d’être en lien avec la nature en n’utilisant plus de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, en triant les déchets et en privilégiant les produits locaux pour la restauration.

Le glamping, une forme d’éco-tourisme

Dans le cahier des charges des responsables de ces établissements, la qualité est de mise plutôt que le nombre d’emplacements ou de cabanes. Le camping séduit les Français depuis de nombreuses années si bien que les grandes chaînes touristiques proposent aussi dans leurs catalogues une offre glamping avec des tentes safari, des lodges ou des cabanes flottantes qui font le bonheur des amoureux. Cela montre que ce n’est pas un effet de mode et réservé aux citadins en mal de verdure. Cette forme d’éco-tourisme plaît aux campeurs qui aiment les expériences atypiques. Ils apprécient tout autant le confort et la qualité de vie qu’apporte le glamping, que ce soit pour un court séjour ou des vacances prolongées.

Des voyageurs éco-responsables

Quand on devient un glampeur, on souhaite avoir un comportement éco-responsable en vacances. Ce style de campeur est sensible aux labels verts d’un site d’hébergement et ne rechigne pas devant des gestes de bons sens pour respecter la nature et les économies d’énergie. Cela ne l’empêche pas d’être logé confortablement sans avoir à monter une tente et à apporter un sac de couchage. Certains campeurs aiment s’interroger pour savoir comment s’équiper pour faire du camping. Le glampeur préfère une prestation quasi luxueuse avec salle de bain privée, un lit douillet, une cuisine équipée, un service d’entretien, voire un spa ou une piscine. Un hôtel, ou du moins, il lui ressemble, au cœur de la nature, c’est ce que souhaite un glampeur. Des vacances nature, luxueuses et insolites, le glamping ne cesse de se développer tout en ayant de beaux jours devant lui.


Plan du site