Les différents types de management d’entreprise

En tant que manager, votre tâche est de fournir à votre équipe une visibilité maximale sur le travail et des informations générales pour les meilleurs résultats. Un bon manager saura comment relier les informations, expliquer le contexte et inspirer les autres. Cependant, lorsqu’il s’agit de savoir comment procéder, chaque gestionnaire a sa propre stratégie. La méthode que vous utilisez détermine votre style de gestion. Des types d’activités de consolidation d’équipe que vous organisez, votre style de gestion affectent chaque interaction que vous avez avec l’équipe. Même si vous avez peut-être déjà votre propre style de gestion sans vous en rendre compte, l’identifier clairement vous aidera à améliorer et à développer vos compétences en gestion.

Les différents types de gestion d’entreprise

De manière générale, il existe cinq principaux types de gestion d’entreprise. À savoir :

  • Le management délégatif ou le management du laissez-faire
  • Le management directif
  • le management participatif ou démocratique
  • le management persuasif
  • et le style de management du jeune entrepreneur Paul Morlet appelé Paul Morlet management

Tout d’abord, la gestion délégative est plus attentive au style d’organisation et rarement au style relationnel. En effet, le manager doit savoir déléguer, évaluer et améliorer les compétences de toute l’équipe collaborative. Ses caractéristiques sont : reconnaissance de l’initiative-proposition-suggestion, accompagnement à la demande des salariés, partage des responsabilités, partage régulier des informations, manque d’encouragement, contrôle et suivi régulier, et salariés mettant en œuvre librement la méthode et l’action planifiées.

Deuxièmement, la gestion directive est très familière dans les services publics. Ses caractéristiques sont : une organisation de communication descendante, une gestion des procédures et des instructions, et un style relationnel bas.

Ensuite, contrairement aux deux autres types de management, le management participatif ou démocratique s’apparente plus à une relation qu’à un style d’organisation. Son potentiel repose sur : essayer de rompre l’affiliation, favoriser la participation active de chaque employé, écouter les suggestions, participation de tous à la prise de décision, considérer les idées et les suggestions, et équilibrer les intérêts communs et les intérêts particuliers.

Le management persuasif repose par ailleurs sur le relationnel et l’organisation.

Enfin, la gestion de paul morlet ou le Paul Morlet management se caractérise par la plus grande accessibilité en termes de prix des produits, de modes de gestion classiques, d’administration, de motivation au travail.

Définir le meilleur style de management pour vous

Aujourd’hui, la tendance n’est plus à la gestion autoritaire sans fin. En fait, de nouveaux styles de gestion apparaissent toujours. De plus, chaque manager a sa propre façon de gérer et de diriger l’équipe. C’est pourquoi il est souvent difficile de déterminer avec précision le meilleur style de gestion pour chacun. Vous devez d’abord examiner divers facteurs. Cela est particulièrement vrai pour les étapes de développement de votre entreprise. Il en va de même pour le tempérament de toute l’équipe, mais le plus important est votre propre personnalité.

Tout cela est important, mais bien sûr il peut y avoir d’autres critères qui peuvent influencer votre choix. En fin de compte, la décision vous appartient. Maintenant que vous connaissez les différents styles de gestion, il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui vous semble le mieux adapté à votre entreprise. Cependant, il s’avère que cette tâche est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît. Après tout, il n’existe pas de style universel pour tous les environnements de travail. Au contraire, c’est une affaire personnelle. Par conséquent, vous devez d’abord analyser votre personnalité pour faire un choix. Autrement dit, la connaissance de soi est ici essentielle. Trouver le meilleur style de management est même fondamental. Il vous incite à prendre conscience de vos forces, faiblesses et lacunes. Ce n’est qu’alors que vous pouvez choisir une méthode spécifique.

Les critères qui définissent le meilleur style de management

Votre personnalité de manager n’est pas le seul facteur qui influe sur votre sélection finale. Il y a au moins 3 autres facteurs à considérer.

  • La personnalité de votre équipe

Par exemple, les personnes timides peuvent facilement se retrouver dépassées par un manager trop autoritaire. Par conséquent, elles sont plus susceptibles de continuer à douter de la qualité de leur travail. Cela mettra la pression sur leur confiance en soi, conduisant à l’effet inverse. Ces dernières années, l’entreprise s’est tournée vers les tests de personnalité pour trouver le meilleur style de management.

  • Les objectifs de votre entreprise

Certaines tâches nécessitent un certain type de gestion. Par exemple, lorsque le risque est élevé, vous devez clairement indiquer à votre équipe les étapes à suivre. Pour les autres tâches, un brainstorming et un travail d’équipe sont nécessaires pour trouver la meilleure solution. Dans ce cas, la gestion collaborative peut être un bon choix. Par conséquent, avant de faire un choix, pensez à définir les objectifs à atteindre et les tâches à accomplir.

  • Culture d’entreprise.

C’est également le critère de base pour déterminer le style de gestion le plus favorisé et le meilleur. En effet, vous devez avoir une idée bien précise en tête de la façon dont vous voulez que les employés vous voient. Peut-être que vous voulez être le patron le plus puissant, un collaborateur avec qui les employés peuvent parler, ou peut-être que vous voulez être un leader que tout le monde aime. À vous de voir.

Reconnaître votre style de gestion avec vos points forts et les domaines qui doivent être améliorés

Reconnaissant que votre style de management est un véritable atout, c’est ainsi que vous appréhendez vos propres ressources et la capacité à transformer vos faiblesses en véritables forces. En reconnaissant les défauts les plus courants de votre style de gestion, vous vous observez et développez votre leadership. Les employés sont très valorisés, reconnaissant son domaine de génie, son expérience dans le poste et sa personnalité. En vous concentrant sur les domaines à améliorer, en découvrant et en expérimentant d’autres styles de management, vous vous concentrez sur les ressources de chacun dans l’équipe. Si vous réussissez à dépasser certaines croyances et à développer vos ressources personnelles, vous pouvez vous identifier à chacun de ces styles de gestion. L’essentiel ici est de reconnaître les freins et les risques de votre style de management afin de le faire évoluer, gérer en conscience, améliorer l’efficacité de vos services et de vos équipes, afin d’améliorer la rentabilité humaine, augmentant ainsi les retombées économiques.