Quelle assurance trottinette électrique choisir ?

L’assurance trottinette électrique est nécessaire pour couvrir au moins votre responsabilité civile. En effet, une trottinette électrique désigne un moyen de déplacement a statut d’un véhicule terrestre motorisé et alimenté par une batterie avec une vitesse de 25 km/h ou voire même plus. Leur multiplication ainsi que le nombre des utilisateurs EDPM ont conduit les pouvoirs publics à renforcer leur circulation et l’inclure dans le cadre du code de la route. Ainsi, pour garantir votre déplacement et les éventuels risques de fracture ou blessure ou autre infraction connexe qui pouvant survenir à tout moment, il est plus prudent de l’assurer.

Différentes garanties en matière d’assurance trottinette électrique

Il existe différentes garanties proposées en matière d’assurance trottinette électrique qui peuvent être reparties en 2 catégories bien distinctes. A savoir : les garanties obligatoires, les garanties complémentaires et les exclusions de garantie.

En premier lieu, les garanties obligatoires concernent la couverture en responsabilité et autres formes de dommages corporels. En effet, la RC proposée peut assurer les tiers (piéton ou automobiliste ou cycliste autre conducteur de trottinette) victimes d’un dommage. Par contre, la formule dommages corporels couvre les soins occasionnés par un accident, l’indemnisation en cas d’invalidité ou pertes de revenus, l’aide à domicile, la perception d’une somme forfaitaire par les ayants droits en cas de décès. Sachez que les dommages corporels ne font pas l’objet de plafonnement. En second lieu, les garanties optionnelles sont plafonnées. Notamment en matière de dommage matériel (suite à un attentat, une collision avec une tierce, une explosion, un incendie, une forte intempérie, une catastrophe naturelle-technologique, terrorisme, etc.), la garantie sans franchise kilométrique, la couverture des équipements de protection du conducteur de ladite trottinette

En dernier lieu, les exclusions (légales ou contractuelles) de garantie en la matière sont généralement mentionnées dans les termes du contrat. En effet, celles-ci peuvent concerner : la conduite en état d’ivresse, la conduite sous l’emprise de stupéfiants, le non respect du code de la route (passage à un circuit interdit, circulation à l’encontre d’un panneau de stop, etc.), la conduite par un utilisateur âgé de moins de 12 ans, le non port d’un casque et autres protections essentielles, les trottinettes de location, le transport de certains objets exclus de la garantie équipement lors de l’accident, la panne du véhicule, le vol sans effraction, l’utilisation d’un antivol non homologué… Pour en savoir davantage, suivez ce lien.

Obligations liées à la possession d’une trottinette électrique

En France, depuis le début du mois de juillet 2020, la trottinette électrique est considérée comme un engin de déplacement personnel motorisé. En effet, mis à part l’obligation de s’équiper de catadioptre, de feux de position de l’avant à l’arrière, du système de freinage impeccable, d’un avertisseur, celui-ci doit également être assuré pour limiter les éventuels risques de chute, de blessures, de fracture, de vol, de tentative de vol ou d’un accident préjudiciant les tiers involontairement. Ce caractère obligatoire de souscrire à une assurance permet de couvrir la responsabilité civile suite à un dommage corporel, le remboursement ou la valorisation à neuf de la trottinette en cas d’exposition à des dommages matériels ou vol assorti d’une effraction. A défaut de souscription à une assurance, vous pouvez encourir une amende, un emprisonnement et autre mesure administrative et disciplinaire…

Conseil pour bien assurer sa trottinette électrique

Il faut tout d’abord privilégier les rumeurs véhiculées par les proches pour souscrire dans la meilleure compagnie d’assurance qui prend en charge dans les meilleures conditions la couverture d’une trottinette électrique. Ensuite, vous pouvez opter pour une souscription en ligne pour plus de rapidité et sécurité de la transaction et pour limiter le déplacement physique. Puis, vous devez souscrire à une formule obligatoire (ou assurance intégrale) et une optionnelle. Aussi, veuillez bien analyser : le domaine et limite de garantie couverte, la prime à verser, la possibilité de faire une simulation en ligne, la possibilité de solliciter des devis, les conditions générales de souscription, les clauses, le type de contrat d’assurance pour trottinette, les différentes formalités à suivre pour y souscrire…

Avantages d’assurer trottinette électrique

Déjà, le fait de conduire une trottinette électrique, comprise entre 25km/h à 40km/h, n’est pas sans risque. En effet, la souscription à une assurance RC pour trottinette électrique est indispensable pour couvrir les éventuelles survenances de sinistres qui peuvent préjudicier les tiers. Vous pouvez même y ajouter des garanties supplémentaires pour couvrir les risques de dommage corporel, d’accident de la circulation, de vol , de chute ou autre. Ensuite, le remboursement du vol ou de tentative de vol de trottinette électrique sera effectué lorsque ledit acte est accompagné d’une agression ou violence ou lorsque celle-ci a été attachée à un lieu et équipé d’un antivol homologué.

Puis, chaque assurance propose aux assurés un plafond d’indemnisation, sauf pour le cas des dommages corporels. En effet, celui-ci est illimité dans le cas du dommage corporel, il est variable dans les cas de dommage matériel. Une somme importante est remboursée dans le cadre de la formule individuelle circulation du conducteur,… De plus, il existe également des franchises liées à la garantie contre les dommages sur lesquelles l’assuré peut choisir librement le montant à déployer lors de la souscription…