Quels sont les principes de conception d’un tableau de bord ?

Comprenant l’ensemble des indicateurs qui servent au pilotage d’une entité, un tableau de bord se présente comme un document qui n’affiche pas seulement les résultats, mais qui est un instrument clé avant tout. Pour toute innovation managériale, la conception d’un tableau de bord est une étape fondamentale. Pour tous les acteurs au sein d’une entreprise, une véritable aide à la décision sera bâtie après avoir conçu un tableau de bord efficace. Il se concentre essentiellement sur les facteurs clés de succès de l’entreprise. La performance de l’entité pourra aussi être suivie sur le tableau de bord. Outre l’aide à la décision, il peut aussi servir comme outil de prévision. Comment alors établir un tableau de bord ?

Qu’est-ce qu’un tableau de bord ?

Par définition, un tableau de bord est un outil servant d’aide à la décision en général. Pour mieux évaluer le chemin parcouru par l’entreprise, la performance de cette dernière peut être mesurée en présence d’un tableau de bord. Le chemin qui reste à parcourir pourra aussi être évalué. Cet instrument aura alors pour objectif de connaître la performance de l’entreprise. Les objectifs de performance affichés sur le tableau de bord permettront de juger la situation de l’entreprise à l’aide des éléments d’appréciation. Sur cet outil, vous aurez une meilleure vue si vous devez continuer ainsi votre stratégie, réfléchir à une autre solution ou renforcer les actions jugées efficaces. L’incertitude pourra être réduite et vous pourrez obtenir une meilleure appréciation des risques inhérents lorsque vous prenez des décisions. Vous obtiendrez d’autres informations concernant les principes de conception d’un tableau de bord en suivant ce lien.

Quels sont les principes de conception d’un tableau de bord ?

Utilisé simplement comme un outil de contrôle, le tableau de bord s’est évolué au fil du temps. Actuellement, il est exploité et utilisé comme un outil d’aide au pilotage. Pour toute démarche de progrès, avoir un tableau de bord de pilotage est essentiel. Comme pour le cas du tableau de bord d’un véhicule, vous pourrez trouver dessus toutes les informations dont vous aurez besoin comme d’éventuelles pannes, de votre vitesse actuelle ou du kilométrage que vous avez déjà réalisé. Il ne sert pas seulement à contrôler l’effort que l’entreprise aura accompli en fonction des prévisions initiales. Concernant la situation en cours, il apporte un éclairage précis. L’orientation de cet éclairage sera en fonction des stratégies adoptées par l’entreprise. Pour pouvoir atteindre les objectifs tactiques, la pertinence des actions engagées par l’entreprise sera alors évaluée par l’équipe de décideurs après la lecture des indicateurs de performance. Pour l’étude des opportunités possibles avec les nouvelles actions, ce sont les équipes de décideurs qui sont les mieux placés. Le pilotage ne sera pas seulement réactif mais sera aussi proactif.

Comment concevoir un tableau de bord ?

Pour réaliser un tableau de bord, il vous faudra suivre au total 6 étapes. La première étape consiste à définir les axes de progrès. Ensuite, il vous faudra préciser les points d’intervention. Après, les objectifs de performance devront être sélectionnés. La quatrième étape concerne la sélection des indicateurs de performance à utiliser. Avant l’audit qui est la dernière étape, il vous faudra structurer le tableau de bord. Lors de la définition des axes de progrès, l’horizon devra être formalisé et fixé. Ce sera à partir des décisions que vous devez tout faire pour atteindre cet horizon. C’est à ce moment-là que vous aurez besoin de définir la stratégie d’entreprise. Même s’il existe des entreprises qui n’adoptent pas de stratégies, toutes les entreprises veulent la même chose : progresser en continu. Chacune des entreprises devra alors tout faire pour s’améliorer et fusionner avec le contexte concurrentiel auquel il se trouve. Pour ne pas perdre de temps, les décisions prises devront être adéquates à la situation de l’entreprise, d’où la nécessité de la précision des points d’intervention. La stratégie sur terrain est déclinée par chaque équipe et par chaque manager. Ce sont eux qui conduiront les tactiques permettant de réaliser cette stratégie. Ils se chargeront aussi une partie ou tous les indicateurs de performance. En utilisant les informations fournies par ces indicateurs, ils seront en charge de la prise de décision. Après avoir obtenu tous les éléments nécessaires, suite à la structuration du tableau de bord. Des règles ergonomiques spécifiques devront être respectées.

La composition d’un bon tableau de bord ?

Le sens de l’information devra être transmis du mieux possible sur un tableau de bord. Il devra être équilibré. Pour éviter les comportements qui ne sont pas considérés, il faut faire le bon choix des indicateurs à utiliser. Une information complète devra être accessible via le tableau de bord. Des pistes de réflexion devront être suggérées par cet outil. Pour les décideurs les plus aguerris, ils peuvent même accéder au datamining sur un tableau de bord. Les tableaux dynamiques, les bases OLAP ou d’autres outils plus prospectifs pourront aussi composer cet instrument.