La prévention des cystites chez la femme

Les infections urinaires sont des inflammations de vessie. Douloureuses, elles sont aussi gênantes que ce soit au niveau physique que psychologique. Chez les femmes, les cystites peuvent produire des conséquences graves sur l’état de santé. Des inflammations intenses dans les parties intimes sont en effet des symptômes d’une infection. Cette douleur se fait beaucoup sentir lorsque la femme urine. Si la cystite n’est pas traitée rapidement, elle peut engendrer des complications. Quels sont les gestes de prévention des cystites chez les femmes ?

Diagnostiquer une infection urinaire

Si vous avez des douleurs insupportables au niveau du bas-ventre et vous avez une envie persistante d’uriner ? Vous êtes peut-être atteinte d’une infection urinaire. Cette inflammation de la vessie entraîne des brûlures intenses lorsque la patiente urine. Une cystite est considérée comme étant une infection urinaire et bénigne au niveau de la vessie. Par rapport aux hommes, ce sont les femmes qui sont le plus souvent atteintes de cette maladie. Cela s’explique par de nombreuses raisons physiologiques. Malgré son caractère bénin, la cystite devra être traitée le plus rapidement possible. Elle pourrait se répandre et se développer dans l’ensemble de l’appareil urinaire. Si tel est le cas, l’état de la personne malade devient très inquiétant surtout si la femme est enceinte. Dans la majorité des cas, l’infection urinaire est due à la formation de la bactérie appelée « Escherichia coli » au niveau de l’urètre et de la vessie. Il est nécessaire de procéder à une analyse urinaire pour diagnostiquer une infection urinaire et prévoir le traitement de cystite adapté. Cliquez sur femannose.com pour obtenir plus de détails.

Guérir la cystite avec des antibiotiques

Si une infection urinaire est diagnostiquée après le test, il existe un soin traditionnel pour la traiter. Le professionnel de santé peut dans ce cas prescrire des médicaments. Les antibiotiques ont des propriétés efficaces pour éliminer les bactéries responsables du développement de la cystite. En effet, les médicaments seront sélectionnés selon les résultats de votre test urinaire. Votre médecin effectuera son choix parmi le triméthoprime, la sulfaméthoxazole liée au triméthoprime, la sulfaméthoxazole, la nitrofurantoïne et l’amoxicilline. Dans certains cas, le soin peut-être en une seule prise. Dans d’autres cas, la durée du traitement peut aller jusqu’à 15 jours. D’une manière générale, la douleur s’apaise dans les 24 heures après la prise de medicament pour cystite. L’infection urinaire constitue une inflammation facile à soigner. Il se peut que les médicaments prescrits par votre médecin n’aient pas eu d’effets et votre état de santé se dégrade surtout pour les femmes diabétiques ou enceintes. Il est fortement recommandé de vous faire consulter à nouveau. Le traitement ne doit pas être pris à la légère puisque la cystite, si elle n’est pas soignée, peut présenter des conséquences très graves.

Apaiser les inflammations associées à la cystite

Si les médicaments à base d’antibiotiques s’attaquent à la bactérie Escherichia coli, il est judicieux de trouver d’autres solutions afin d’apaiser rapidement les symptômes et les douleurs de la cystite. Pour celles qui sont allergiques aux antalgiques traditionnels comme l’ibuprofène, l’aspirine et le paracétamol, il convient de s’orienter immédiatement vers les remèdes naturels. Ces derniers vous aideront à prévenir les symptômes de l’infection urinaire traitement sans ordonnance le temps de vous adresser à un professionnel de santé. Pour limiter la propagation des inflammations de la vessie, il est conseillé de boire de l’eau (deux litres d’eau par jours de préférence). Vous pouvez également miser sur les infusions de thym et en ingurgiter toutes les trois heures. Certaines patientes préfèrent agir en externe pour apaiser les douleurs associées à la cystite. Dans ce sens, elles appliquent un cataplasme à base d’argile sur la partie de la vessie.

Traiter la cystite par les plantes

Certains remèdes naturels prouvent leur efficacité dans la lutte contre l’infection urinaire chez les femmes. Toutefois, ces solutions ne doivent pas substituer une thérapie médicale. Si vous songez que vous avez attrapé une infection urinaire, le mieux serait de consulter un médecin rapidement. Dans la grande majorité des cas, la prise des antibiotiques est inévitable afin d’empêcher la propagation de la bactérie. Pour compléter le traitement de cystite, certaines patientes se tournent vers les solutions naturelles en vue d’éviter les récidives. Il est possible de se servir du jus de cranberry ou de la canneberge. Cela présente des bienfaits antibactériens non négligeables. L’huile de tea tree, le jus de persil associé avec du jus de citron peuvent aussi être des solutions efficaces. Ces astuces naturelles agissent généralement contre les douleurs et les infections.

Il existe de nombreuses solutions efficaces pour soigner la cystite. Au-delà de la prise des antibiotiques, les probiotiques, les remèdes naturels sont autant de possibilités de traitement d’infection urinaire.