Pourquoi investir et acheter des parts de GFV ?

Actuellement, l’investissement est devenu une des sources de revenus les plus prisées vu sa simplicité. Si vous avez de l’argent de côté, sachez que vous pouvez l’investir. Il y a différentes sortes de projets que vous pouvez choisir. L’investissement dans le GFV en fait partie. C’est une solution aux multiples avantages.

Un GFV c’est quoi ?

GFV ou groupement foncier viticole, est une société civile qui comprend plusieurs particuliers souhaitant acquérir un ou plusieurs vignobles, voir ici. Les investisseurs dans un GFV ne prennent pas en charge la gestion des vignobles. Ils ne se chargeront pas non plus de l’exploitation des vignobles directement. Ces tâches seront gérées par un viticulteur.

Dans un GFV, il y a trois acteurs. Il y a la société de gestion. C’est elle qui se charge de la recherche de viticulteurs et de vignobles. Elle se charge aussi de la distribution des gains auprès des investisseurs. Ensuite, il y a les associés. Ce sont les investisseurs qui souhaitent devenir propriétaires d’un vignoble. Enfin, il y a l’exploitant. Il s’occupe du vignoble et la rentabilise. Il gère donc les travaux et tâches divers comme la production et la commercialisation du vin par exemple.

Investissement à risque limité

En investissant dans un groupement viticole, vous gagnerez un patrimoine, en plus, vous allez vous faire plaisir si vous aimez le vin. Vous allez toucher un revenu sous forme de loyer et vous pourrez aussi obtenir des bouteilles provenant du domaine. En plus, un GFV, contrairement aux autres projets d’investissement, comprend moins de risques. C’est le cas, car il s’agit d’investissement indirect. C’est-à-dire que vous allez investir pour devenir propriétaire d’une propriété viticole en faisant l’acquisition de parts de gfv, mais vous n’allez pas gérer les vignobles. Ce sera un viticulteur professionnel qui s’en chargera. Il n’y aura donc pas d’erreur de débutant. Même si vous ne connaissez rien en vin, vignes et vignobles, vous pouvez vous lancer dans cette aventure. Ensuite, dans un GFV, vous n’êtes pas le seul investisseur. Les risques sont donc partagés. Après, sachez que l’exploitant devra toujours honorer le loyer même s’il n’y a pas eu de rendement de son côté à cause de la météo, d’attaque d’insecte, etc. Vous n’aurez donc pas à suivre vos vignes et vignobles de près vu qu’à la fin, vous percevrez toujours vos dus.

Un bail à long terme et une fiscalité avantageuse

Outre les avantages cités ci-dessus, investir dans un GFV vous permet de conclure un bail à long terme. La durée est d’au moins 18 ans. Pendant ces années donc, vous allez continuer à toucher vos loyers versés par l’exploitant. Ces derniers sont calculés par la Préfecture. Après, sachez qu’il y a plusieurs avantages fiscaux concernant les GFV. Les investisseurs seront assujettis à l’ISF. Les revenus annuels seront des revenus fonciers. La taxation correspond donc à l’impôt sur le revenu. Si vous choisissez un régime réel, vous bénéficierez d’une déduction de charges. Il y a aussi une exonération d’impôt sur la fortune immobilière ou IFI.

Elle sera appliquée dans le cas où la valeur des parts atteint les 75 %. Un GFV peut aussi revaloriser ses parts suivant l’évolution du marché des vignobles. Sinon, si vous souhaitez revendre vos parts, vous pouvez bénéficier d’une exonération totale d’impôt dans le cas où vous avez été propriétaire depuis 30 ans. Vous pouvez aussi bénéficier de cette exonération si le montant de vos parts est moins de 15 000 €. Si vous souhaitez donner vos parts dans le cas d’un héritage par exemple, vos héritiers bénéficieront également d’une exonération, mais elle est partielle. Elle atteint un taux de 50 à 75 % la valeur des parts reçues. Il y a juste quelques conditions. Les parts de gfv ne peuvent par exemple être données qu’après plus de 2 ans de détention. Ensuite, les héritiers doivent les garder pendant au moins 5 ans.