Solutions industrielles en transmission mécanique

De nos jours, vous aurez divers choix de systèmes de transmission mécaniques de même pour l’accouplement mécanique. Ces systèmes ont leurs propres caractéristiques, le système d’engrenage se trouve au premier lieu et il transmet un mouvement de rotation comme le système de chaîne et roues dentées.

Qu’est-ce que la transmission mécanique ?

La transmission est un élément de la mécanique concernant le remplacement de la main humaine par des dispositifs mécaniques. La transmission mécanique du mouvement sert à la transmission d’un mouvement d’un élément à un autre sans modification de la nature grâce à des systèmes. La transmission intéresse la puissance, le mouvement, la force et la position. On parle d’une transmission du mouvement quand la force d’une composante mécanique entraîne un mouvement et ce mouvement est reçu par une autre composante mécanique et ceci sans transformation. L’action est transmise d’un organe moteur à un organe récepteur dans le cadre d’un système de transmission mécanique. La transmission du mouvement peut-être directe, c’est-à-dire les deux organes sont en contact, ou indirecte grâce à un organe intermédiaire. Une variété de systèmes mécaniques est utile dans la transmission d’un mouvement. Les systèmes sont exploités dans les équipements industriels. Choisissez un système selon le mouvement à transmettre, la force nécessaire, l’espace disponible, la vitesse recherchée et surtout en fonction de votre budget. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.3transmissions.eu.

Quels sont les différents systèmes de transmission mécanique ?

Vous choisirez entre ces 3 transmissions mécaniques. Premièrement, le système d’engrenage ou roues dentées favorise la transmission d’un mouvement de rotation. Il est constitué de plusieurs roues dentées qui se dépendent l’une sur l’autre. La rotation entre des pièces en contact ou rapprochées est permise par ce système. Ainsi les dents des roues dentées s’engrènent. Il est caractérisé par sa réversibilité et sa fabrication sur mesure. Il permet la variation d’un mouvement de rotation. La transmission du mouvement est constante. Deuxièmement, le système de chaîne et roues dentées transmet un mouvement de rotation entre deux roues dentées réunies par une chaîne. Les dents de la roue enchâssent les maillons de la chaîne et entraînant le système. La chaîne est un organe moteur, par contre les roues dentées constituent la roue d’entrée et la roue de sortie. Pour ces deux roues, les sens de rotation ne changent pas et les mouvements sont réversibles entre les roues dentées et la chaîne. Des bruits et des vibrations peuvent être causés par ce système. Troisièmement, le système de roues de friction comporte plusieurs roues en communication. Du coup, le frottement transmet le mouvement de rotation grâce à la surface rugueuse des roues. À différencier du deuxième système, le sens de rotation d’une roue est l’inverse de celui d’une autre roue. La vitesse de rotation peut être modifiée. Il est silencieux et l’axe de rotation des roues est modifiable.

Quelles sont les utilisations d’un accouplement mécanique ?

Un accouplement mécanique est un joint de transmission mécanique transmettant la puissance entre un arbre moteur et un arbre récepteur en mouvement rotatif. Il corrige les fautes d’alignement des arbres. La durée de l’accouplement entre les arbres permet de différencier les accouplements. Les accouplements peuvent être permanents ou temporaires. Pour désaccoupler deux arbres, il faut démonter le dispositif si l’accouplement est permanent. Une commande automatisée ou une intervention humaine permet le désaccouplement sans démonter le dispositif, si l’accouplement est temporaire. L’accouplement est homocinétique si la vitesse de rotation est la même entre l’arbre d’entrée et l’arbre de sortie. D’ailleurs au marché vous aurez un large choix de dispositifs d’accouplement disponibles. Si vous ne remarquez aucun désalignement, il vous faut un accouplement rigide. Il est fiable et son prix est abordable. Un accouplement à mâchoires est conseillé si vous cherchez un amortissement de torsion.

L’accouplement est utilisé pour : l’amortissement des vibrations, induire la rotation d’un élément récepteur grâce à un élément moteur, raccorder rapidement deux éléments d’un système, protéger contre les pics de couple, rendre un système plus flexible et pour faciliter les travaux d’entretien sur les éléments.

Comment faire le choix d’un accouplement mécanique ?

Pour choisir un Accouplement mécanique, vous devez vérifier certains critères. Parmi ces critères, la vitesse de rotation maximale, le rapport performance/coût, l’encombrement, les diamètres des arbres d’entrée et de sortie et le couple maximum à transmettre qui est généralement indiqué par le fabricant. Prenez aussi compte de la nature des défauts d’alignement entre deux arbres qui peut être axial, radial ou angulaire. Ne jamais oublier de déterminer les caractéristiques du récepteur et du moteur ainsi que leurs conditions de fonctionnement comme : les vibrations et chocs, la fréquence de démarrages, et la température de service ou autres…. La performance du système par rapport à son coût est un critère important. Cependant, le critère primordial est le coût de remplacement par rapport à la durée de vie. Pour accommoder deux axes il vous faut une grande taille de l’accouplement, c’est-à-dire les diamètres d’arbres d’entrée et de sortie doivent être important.