Capitale de la Thaïlande, Bangkok est l’une des destinations la plus prisée de la planète. Face à la ruée des touristes chaque année, le pays a du s’adapter en développant ses infrastructures (de transport notamment) pour augmenter sa qualité d’accueil. Au vu des nombreux attraits que compte le pays aujourd’hui, il n’est donc pas surprenant de réfléchir à un éventuel investissement immobilier dans sa capitale.

Le cadre économique

Bangkok est un carrefour aéroportuaire très important de l’Asie. A moins de 3 heures d’avion de Hong Kong et de Singapour, à moins de 5 heures de Shanghai et New Dehli et à 6 heures des pays du Golf, Bangkok occupe une situation stratégique très enviable dans le monde des affaires, ce qui favorise indubitablement son développement.

L’offre immobilière

Malgré une croissance régulière ces dernières années (5 % par an), les prix restent néanmoins accessibles. Il faut compter environ 3000 euros le mètre carré en moyenne pour un appartement neuf dans une résidence de haut standing.
Avec 31% des projets de constructions, le quartier de Sukhumvit est le principal pourvoyeur d’offres immobilières.

La qualité de vie

Tout est mis en œuvre dans les résidences de Bangkok pour rendre la vie des résidents la plus agréable qui soit. Piscines, Jacuzzis, courts de tennis, salles de sport, parkings privés, sécurité omniprésente…rien n’est laissé au hasard pour satisfaire le bien-être des occupants. Il est évident que cette multitude d’équipements de confort sont un sérieux atout lorsqu’on souhaite rentabiliser son bien en le louant.

La loi thaïlandaise

En termes de réglementation immobilière la loi thaïlandaise est plutôt souple. Contrairement à d’autres pays, un étranger a le droit d’acquérir un bien immobilier en Thaïlande à son propre nom. Ce bien peut ensuite être habité ou loué.
Concernant la fiscalité du pays, le taux d’imposition calculé sur le revenu locatif est relativement raisonnable (exemple : 37% sur le montant des revenus pour un revenu supérieur à 93 000 Euros)